Ville de Wittenheim

Rejoignez la médiathèque de Wittenheim sur Facebook

Coups de cœur

Le gardien des choses perdues

de Ruth Hogan, aux éditions Actes Sud, 2017.

Ce roman se place au 20ème siècle en Angleterre. Un homme, à sa mort, transmet son patrimoine à son assistante, à la condition qu'elle retrouve les propriétaires "des choses perdues" qu'il a ramassées et gardées scrupuleusement.

L'auteur en fait un roman rempli de bons sentiments également. Peut-être un peu trop... ? Aux lecteurs d'en juger.

Deux récits s'entrecroisent et vont se rejoindre à la fin de cette histoire. Et à l'intérieur de ces récits, de très courtes nouvelles viennent raconter les circonstances de la perte de ces objets, anodins pour les uns, de grande importance pour les autres.

Les comportements et les sentiments des personnages sont décrits avec une justesse et une délicatesse toute "british". Ce roman est écrit dans un style simple avec des dialogues bien sympathiques.

L'avis de Catherine Keller, membre du Club de lecture de la Médiathèque.

Le murmure du vent

de Karen Viggers aux éditions Les Escales, 2017.

Une citation sur la quatrième de couverture en dit long sur ce roman :

"Une belle déclaration d'amour à la nature mais aussi à l'amitié et à la famille" Her Canberra.

C'est effectivement une balade à travers les grands espaces sauvages de l'Australie que le personnage principal Abby nous fait découvrir. Et c'est une rencontre inter-générationnelle qui redonne de l'espoir. Par conséquent, une lecture agréable pour l'été !

L'avis de Catherine Keller, membre du Club de lecture de la Médiathèque.

Belgravia

de Julian Fellowes aux éditions 10-18, 2017.

L'histoire se passe au 19ème siècle de Bruxelles à Londres, à 25 ans d'écart.

C'est l'histoire de deux familles de conditions sociales différentes, l'une est aristocratique et l'autre famille est dans le monde des affaires... Mais leurs vies sont étrangement mêlées. Pourquoi ? Un secret de famille bien gardé va éclater au grand jour. Lequel ? Pour cela, lisez ce livre aux "ingrédients" très classiques. Et en toile de fond, nous voyons une société en pleine mutation.

Le style est simple et les dialogues aussi.

L'avis de Catherine Keller, membre du Club de lecture de la Médiathèque.

Noir comme la mer

de Mary Higgins-Clark aux éditions Albin Michel, 2017.

Voici un roman policier d'enquête très classique, mais qui se lit avec plaisir le temps des vacances...

C'est un huis clos à bord d'un paquebot de croisière luxueux qui fait sa croisière inaugurale. Tout doit être parfait. Mais justement, tout n'est pas parfait dans ce beau monde, un meurtre a lieu. Une enquête commence. Qui a tué ? Qui a volé ?

A partir de là, le rythme un peu lent du début prend sa vitesse de croisière...Et la lecture en est rapide !

L'avis de Catherine Keller, membre du Club de lecture de la Médiathèque.

 

L'Héritière des Fajoux

de Sylvie Baron aux éditions Calman-Lévy, 2017.

Voici un roman familial qui sent bon le terroir, sur les terres de l'Aubrac. C'est le monde de la scierie qui est, ici, au coeur de l'intrigue.

Son père décédé, Marie revient, avec sa fille, sur cette terre natale pour reprendre l'affaire familiale. Mais la mort de son père l'intrigue et Marie va mener sa propre enquête, tout en se familiarisant avec ce difficile métier qu'elle apprend.

Comme dans tout roman du terroir, les traditions, les liens familiaux sont mis en avant, ainsi que les valeurs du travail. Les descriptions de la région montrent que l'auteur, à travers les yeux de Marie, aime cette région. Et arrive à la faire apprécier aux lecteurs que nous sommes. C'est une lecture agréable.

L'avis de Catherine Keller, membre du Club de lecture de la Médiathèque.